LE CŒUR DE LA COMPRÉHENSION PARFAITE ou PRAJNAPARAMITA

LE SOUTRA DU CŒUR DE LA PRAJNAPARAMITA LE BODHISATTVA AVALOKITA PENDANT QU'IL PRATIQUAIT PROFONDÉMENT AYANT VU LA VOIE QUI MÈNE À L'AUTRE RIVE SOUDAIN DÉCOUVRIT QUE LES CINQ SKANDAS SONT ÉGALEMENT VIDES D'EXISTENCE SÉPARÉE. GRACE À CETTE COMPRÉHENSION, IL TRANSCENDA TOUT MAL-ÊTRE. * ÉCOUTE SHARIPUTRA, CE CORPS LUI-MÊME EST VACUITÉ ET LA VACUITÉ DEVIENT CE CORPS, CE CORPS N'EST PAS DIFFÉRENT DE LA VACUITÉ ET LA VACUITÉ N'EST PAS DIFFÉRENTE DU CORPS. IL EN VA DE MÊME POUR LES SENSATIONS, IL EN VA DE MÊME POUR LES PERCEPTIONS, IL EN VA DE MÊME POUR LES FORMATIONS MENTALES ET LA CONSCIENCE * ÉCOUTE SHARIPUTRA, TOUS LES PHÉNOMÈNES APPARAISSENT SOUS LE SIGNE DE LA VACUITÉ ET LEUR NATURE EST CELLE DU NON-SOI : NI NAÎTRE NI MOURIR, NI ÊTRE NI NON-ÊTRE, NI SOUILLÉ NI PUR, NI CROISSANT NI DÉCROISSANT. IL EN VA DE MÊME POUR LES ORIGINES INTERDÉPENDANTES ET LEUR DISSOLUTION, DE L'IGNORANCE À LA VIEILLESSE ET À LA MORT. NI MAL-ÊTRE, NI ORIGINE DU MAL-ÊTRE, NI VOIE, NI COMPRÉHENSION, NI RÉALISATION N'ARRIVENT SÉPARÉMENT. * QUI A RÉALISÉ CELA EST VRAIMENT ARRIVÉ ET N'A PLUS RIEN À ATTEINDRE. PARCE QU'ILS RÉALISENT LA TRAVERSÉE JUSQU'À L'AUTRE RIVE, TOUS LES BODHISATTVAS GRACE À CET ÉVEIL, NE TROUVENT AUCUN OBSTACLE DANS LEUR ESPRIT ET PAR CONSÉQUENT SURMONTENT TOUTE PEUR. ÉLIMINANT AINSI TOUTE PERCEPTION FAUSSE ET RÉALISANT LE PARFAIT NIRVANA, TOUS LES BODHISATTVAS DU PASSÉ, DU PRÉSENT ET DU FUTUR EN PRATIQUANT LA RÉALISATION DE LA TRAVERSÉE JUSQU'À L'AUTRE RIVE PARVIENNENT À L'ÉVEIL AUTHENTIQUE ET UNIVERSEL. * C'EST POURQUOI SHARIPUTRA ON DOIT SAVOIR QUE LA RÉALISATION QUI NOUS MÈNE À L'AUTRE RIVE EST UN GRAND MANTRA, LE MANTRA LE PLUS ÉCLAIRANT, LE MANTRA LE PLUS HAUT, AU DELÀ DE TOUTE COMPARAISON ET QUI A LE POUVOIR D'ÉTEINDRE TOUT MAL-ÊTRE. AINSI PROCLAMONS CE MANTRA ÉLOGE DE LA VISION PROFONDE DE LA TRAVERSÉE JUSQU'À L'AUTRE RIVE. Gate, Gate, Paragate, Parasamgate, Bodhi Svaha! Gate, Gate, Paragate, Parasamgate, Bodhi Svaha! Gate, Gate, Paragate, Parasamgate, Bodhi Svaha!”